Les yeux rouges

La rougeur ou l’irritation d’un œil est souvent sans gravité, mais certaines situations avec un œil rouge nécessitent une consultation médicale rapide. Si vous observez une baisse de votre vue, vous devez consulter en urgence.

Des yeux rouges n’indiquent d’ailleurs pas nécessairement une maladie. Cela peut être dû à un frottement excessif des yeux, à un manque de sommeil, à la sécheresse des yeux, à un rhume, au port de lentilles de contact, à une exposition prolongée à un écran, au soleil ou à un produit irritant (au savon, à la poussière, au chlore d’une piscine, à la fumée),

En plus de ces causes, les affections les plus souvent responsables d’un « œil rouge » sont la conjonctivite et l’hémorragie sous-conjonctivale.

La conjonctive est une fine membrane humide, mince et transparente permettant le glissement des paupières sur l’oeil. Elle recouvre la face interne des paupières et la partie avant de l’oeil. Une conjonctivite est une inflammation de cette membrane, par exemple à cause d’une bactérie ou d’une allergie.

La conjonctivite infectieuse se manifeste par une rougeur de l’œil, par des picotements, une sensation de sable dans les yeux, par la présence de larmes et parfois de sécrétions qui peuvent coller les yeux, en particulier la nuit. Pour éviter qu’une conjonctivite qui touche un œil ne se propage pas à l’autre, il faut éviter de se toucher les yeux et se laver les mains régulièrement.

La conjonctivite allergique apparait chez une personne qui souffre d’une allergie, du rhume des foins par exemple. Dans cette situation, les deux yeux sont habituellement atteints, un rhume avec nez bouché et éternuements est alors souvent aussi présent.

Une hémorragie sous-conjonctivale est un épanchement (« une tâche ») de sang derrière la conjonctive de l’œil. Elle peut être spontanée ou faire suite à un effort de toux ou à un éternuement. Même si cette rougeur peut être impressionnante, elle est sans gravité.

Les traitements

Les rougeurs oculaires ayant une multitude de causes, le traitement dépendra du diagnostic.

S’il s’agit d’une rougeur banale, liée à la fatigue, au soleil ou à une petite irritation, essayez de reposer vos yeux, de porter des lunettes de soleil et d’éviter les écrans quelques temps. En cas de savon, poussière ou autre irritant dans l’œil, il est possible de rincer les yeux avec de l’eau ou avec de petits flacons de liquide qui portent le nom de « larmes artificielles ».

La conjonctivite infectieuse sera traitée par l’application de compresses d’eau chaude 3 fois par jour et l’utilisation de gouttes antibiotiques (Héxamidine ou Tobramycine) jusqu’à disparition des symptômes.

Attention

Certaines situations nécessitent une évaluation médicale : en cas de choc sur l’œil, en cas de douleurs importantes, de troubles de la vue, de maux de tête, une consultation rapide est nécessaire. L’apparition d’un œil rouge chez un porteur de lentilles de contact nécessite aussi une consultation urgente chez un ophtalmologue.

Pour en savoir plus

Vous trouverez sur le site Planète santé une page consacrée à la conjonctivite et sur le site Manuel Merck une page sur l’hémorragie sous-conjonctivale.

 

Démarrer gratuitement