Les diarrhées

Tout le monde sait plus ou moins ce que sont les diarrhées, il n’est pourtant pas facile d’en donner une définition précise. Derrière le terme de diarrhées se cachent deux notions, la première est celle de selles molles ou liquides, la deuxième est celle de l’émission de selles plus fréquentes qu’habituellement. L’organisation mondiale de la santé propose une définition un peu plus précise : la diarrhée est l’émission d’au moins trois selles molles ou liquides par jour, ou à une fréquence anormale pour l’individu. Les diarrhées sont considérées comme aiguës si elles durent moins de 14 jours.

Les causes

Les causes les plus fréquentes de diarrhées aiguës incluent une infection par des virus, des bactéries ou des parasites, une intoxication alimentaire ou l’effet secondaire d’un médicament. Les diarrhées chroniques sont le plus souvent secondaires à un syndrome de l’intestin irritable, à une maladie inflammatoire de l’intestin, à une intolérance alimentaire ou elles aussi à l’effet secondaire d’un médicament.

Les traitements

Les diarrhées aiguës sont bénignes et évoluent favorablement dans la majorité des cas. La complication la plus fréquente est la déshydratation, il est donc important que les personnes qui souffrent de diarrhées boivent suffisamment (thé, tisane, soupe ou du bouillon), elles devront manger en fonction de leurs envies, en favorisant les aliments faciles à digérer (les pâtes, le riz, les viandes maigres, le pain blanc, les carottes cuites, les bananes, etc.).

Le médecin pourra aussi prescrire un anti-diarrhéique, comme le Lopéramide (Loperamide, Imodium).

Attention

Même si la majorité des diarrhées évoluent spontanément vers la guérison, certaines situations nécessitent une évaluation médicale rapide. Cela peut être le cas dans les situations suivantes : douleurs abdominales importantes, perte de sang avec les selles, fièvre persistante, impossibilité à s’hydrater et à s’alimenter, etc.

Pour en savoir plus 

Vous trouverez des informations complémentaires sur la gastroentérite (« grippe intestinale ») sur le site Planète santé et sur les diarrhées de l’adulte sur le site manuel MSD.

Soigner la gastro-entérite

La gastro-entérite est une maladie fréquente qui survient en général sous forme d’épidémie. Cette affection, plus connue sous le nom de « grippe intestinale », est le plus souvent provoquée par un virus, plus rarement par une bactérie.

Une gastro-entérite débute souvent brutalement avec des douleurs abdominales, des vomissements et des diarrhées. La maladie dure entre un et trois jours et guérit le plus souvent spontanément. Les symptômes apparaissent 12 heures après la contamination, une personne malade reste contagieuse environ deux jours après la disparition de ses symptômes.

La maladie peut être grave chez des patients plus fragiles comme les bébés, les personnes âgées, les patients souffrant de maladies chroniques ou celles dont le système immunitaire est affaibli, essentiellement en raison du risque de déshydratation.

La gastro-entérite se transmet généralement par contact avec une personne infectée, ou en consommant de l’eau ou des aliments contaminés.

Les causes

Les gastro-entérites sont le plus souvent provoquées par des virus. Les symptômes de la maladie, crampes abdominales, vomissements et diarrhées, sont dus à une inflammation des muqueuses qui tapissent la paroi de l’intestin.

Les virus sont très résistants et peuvent être retrouvés partout dans notre vie quotidienne, autant dans les aliments et l’eau que dans les objets que nous utilisons.

Pour prévenir l’infection, il convient de se laver les mains régulièrement et d’éviter de partager avec d’autres personnes des objets potentiellement contaminés (boire dans le même verre ou, pour un enfant, mettre un jouet à la bouche).

Les gastro-entérites sont plus rarement provoquées par des bactéries, surtout lors de voyages dans des pays tropicaux.

Les traitements

Le repos et l’hydratation sont la base du traitement. En raison des nausées, la personne malade devra boire souvent mais en petites quantités, du thé, de la tisane, de la soupe ou du bouillon par exemple. Les personnes qui souffrent de gastro-entérites ont souvent peu d’appétit, elles devront manger en fonction de leurs envies, en favorisant les aliments faciles à digérer (les pâtes, le riz, les viandes maigres, le pain blanc, les carottes cuites, les bananes, etc.).

Les médicaments ont comme objectif de calmer les symptômes. Le paracétamol (Panadol, Dafalgan) est utilisé contre les douleurs, le Dompéridone (Dompéridone, Motilium) pour diminuer les nausées et les vomissements.

Attention

Une consultation médicale est obligatoire pour les personnes fragilisées (bébés, personnes âgées, malades chroniques ou avec un système immunitaire affaibli) ou face à la présence de signes de gravité : importante atteinte de l’état général, fortes fièvres, présence de sang avec les vomissements ou dans les selles.

En savoir plus

Vous pourrez en savoir plus sur la gastro-entérite en lisant l’article Papa, j’ai une gastro… sur le site Planète santé. Pour éviter d’attraper ou de transmettre cette infection, lisez l’article Se laver les mains, un réflexe essentiel pour éviter la contagion, utile pour la gastro-entérite mais aussi pour tous les virus qui se transmettent par les mains !

 

Consulter pour Diarrhées